Créer mon blog M'identifier

Amoureuse comme une folle furieuse...

Le 7 avril 2014, 13:18 dans Humeurs 0

"Lundi 7 avril 2014 :

On m'a toujours dit que c'était facile d'aimer et oui c'est facile, même très facile. En plus, le cerveau n'a pas besoin de beaucoup de temps pour comprendre si l'on aime ou pas alors je peux le dire : OUI, je suis amoureuse et OUI, j'ai le coeur qui se déchire de savoir qu'il est avec quelqu'un d'autre. Elle est tellement belle sa copine, je voudrais tellement lui ressembler, je voudrais me dire que je mérite qu'il m'aime en retour mais pour moi je mérite juste de souffrir. Pourquoi? Parce que j'aime quelqu'un qui aime quelqu'un d'autre, bien sûr c'est pas comme si il était mariée avec, ce n'est qu'une petite amourette. Mais même si il n'était pas avec, est-ce qu'il m'aimerait? Je sais pas, je crois pas. Je suis pas très belle et je suis pas très intéressante non plus, je trouve. Tu vois Journal? Tu vois à quel point je n'ai pas confiance en moi? Comment je peux changer ça? 
Hier j'ai regarder " Ce que pensent les hommes " et à un moment ils décrivent tous les symptomes qui font que nous sommes amoureux : 1. Dés que notre téléphone sonne on espère que c'est lui.
                              2. On pense énormément à lui.
                              3. On veut toujours essayer de placer son nom dans nos conversations.
                              4. ...              

Et c'est vrai, tellement vrai.
Quand je me suis connectée sur facebook aujourd'hui je suis tombée sur une photo de lui et sa copine. Et comme si ce n'était pas assez, il y avait des tas de "J'aime" et de commentaires tout mignons dont son commentaire à lui qui disait un truc du genre "Je t'aime trop, blablabla gnégné ". L'amour c'est tellement facile que ça fait trop vite mal. Je pensais pas que j'étais faible à ce point là, que pour moi l'amour c'était pour plus tard, que je pouvais trouver quelqu'un de beau mais ça s'arrêtait là, point. Et en faite non, je suis faibe et amoureuse.
Maintenant je me trouve nulle, nulle dans tout ce que je fais. Je me maquille pendant des heures pour me trouver un peu attirante, j'ai l'impression qu'il me voit quoi que je fasse alors j'essaie d'avoir l'air bien, H24, je suis gênée, tout le temps, même aux toilettes!

 

 

Cette nuit j'ai fait un cauchemar, un horrible cauchemar, le problème c'est qu'il était réel, qu'il a été réel. J'arrive pas à passer au dessus, J'ai fait une grosse connerie il y a 5 mois et j'y pense toujours. C'est pas le drame du siècle, c'est mon drame, ma douleur... 

Journal, je suis perdue tu vois, je cherche de l'aide partout, je cherche des réponses dans tout ce que j'entends et que je vois. Je pourrais pas garder la tête haute devant les autres si je ne t'écrivais pas tu sais. J'écris mal mais j'écris pour mon bien. Tu ne seras certainement jamais publié par une maison d'édition ou lu par des centaines de personnes. Tu es plein de fautes d'orthographes, mais tu me fais tellement de bien!"

Perdue comme dans une équation de math...

Le 6 avril 2014, 19:55 dans Humeurs 0

"Dimanche 6 avril 2014 :

C'est les vacances, je sais bien que je devrais être heureuse mais je ressens comme un vide. Pour moi les gens que j'aime n'arrivent pas à m'aimer en retour et je suis tellement mal dans ma peau, j'ai des boutons et un gros nez... Et puis il y a ce garçon, je sais pas pourquoi quand je pense à lui je ressens ce truc qui fait que je sais pas si je l'aime bien mais je sais qu'il me manque. Fin je sais bien que rien n'est possible avec lui, déjà il a une copine et je suis pas très très belle donc ce sera pour une autre fois... MAIS NON je veux pas, je veux pas ressentir un vide encore plus grand. Je veux pas que mon mal-être soit encore une barrière.
Il est venu hier, il est super sympa et puis il se prend pas la tête. Il est beau, fin il est beau sans l'être c'est beaucoup trop dur à expliquer. Et pourquoi je pense à lui? En faite, lui il ne pense pas à moi? On se connaît à peine. Bref, c'est une hostoire à suivre mais de très très loin!
Mais je pense trop, je pense trop et j'écris tout. Ca rend tout ça réel et ça me fait peur, je veux juste que ça reste dans ma tête mais que quelqu'un le sache. Que quelqu'un sache que NON je ne suis pas la fille qui rigole tout le temps, qui s'entends avec tout le monde et qui a une vie de rêve!
Je me rends compte qu'en quelques années (3 ans) j'ai réussi à me créer ce masque, je l'aime beaucoup ce masque parce qu'il me permet de ne pas montrer quand ça va mal et de ne pas entrendre fuser toutes sortes de questions comme "Qu'est ce qu'il se passe?", "Tu veux parler?",... Je pourrais me plaindre, pleurer sur mon sort et implorer dieu pour que tout aille mieux mais franchement à quoi cela m'avancerait de dire à tous mes proches que je me sens mal depuis que ma marraine à ce fichu cancer ou depuis que j'ai fait cette grossière erreur il y a 5 mois. Pourquoi je l'ai faite cette erreur d'ailleurs? Et à quoi ressemblerait ma vie sans tout ça? Je suis perdue, je me suis laissée influencer et voilà où j'en suis... Journal, tu dois vraiment être perdu à ne pas savoir de quoi je parle mais je ne suis pas prête, je ne suis pas prête à tout te dévoiler c'est douloureux tu sais..."